Soutien au camarade Theo ! Basta de la repression !

Le camarade Théo El Ghozzi, ouvrier communiste militant, occitaniste et fils d’Occitània (Auvernha) a été arreté à Nantes dans le cadre d’une action (un tag) contre l’infâme de Rugy.
Dès son arrestation, le camarade a décidé de se mettre en grève de la faim pour politiser son incarcération. Il se revendique du mouvement populaire des gilets jaunes et ses revendications sont : la reconnaissance du statut de prisonnier politique, son transfert à la prison de Riom et la libération des prisonniers politiques et en particulier celle de George Ibrahim Abdallah. Le FPRO – Front Populaire pour la République Occitane – tient à apporter son total soutien au camarade Théo et à ses revendications. Nous tenons à rappeler que des centaines de Gilets jaunes sont toujours en prison ou dans le collimateur de la « justice » bourgeoise. Le FPRO appelle à intensifier les mobilisations populaires pour organiser le mouvement révolutionnaire en Occitània.

La solidarité de classe est une arme.
Libertat pel Théo e tots los prisoniers politics !

version oc :  Sosten au camarade Theo ! Basta de la repression !

Lo camarade Theo el Ghozzi, oubrèr communista militant, occitanista et hilh d’Occitània (Auvernha) qu’estó arestat a Nanta, on tribalhava com obrèr, au parat d’ua accion (un tag) contre l’infame De Rugy. Autanplan arrestat, lo camarade que decidí de’s hicar en cauma de la hami entà politizar la soa incarceracion. Que’s revendica deu moviment popular deus gilets jaunes. Las revendicacions que son : la reconeishença de l’estatut de presonèr politic, lo son transfert a la preson de Riom, la liberacion deus presonèrs politics e en particular de George Ibrahim Abdallah.

Lo FPRO – Front Popular per la Republica Occitana – que vòu balhar lo son sosten au camarade Théo e a las revendicacions qui pòrta. Brembem-nse que centenats de gilets jaunes son tostemps en preson hens lo collimator de la « justicia » bourguesa. Lo FPRO qu’apèra a intensifiar las mobilisacions popularas entà organizer lo movement revolucionari en Occitània.

La solidaritat de classa qu’ei ua arma.
Libertat peu Théo e tots los presonèrs politics !