G5 Sahel, l’Impérialisme français déploie ses ailes sahéliennes en Béarn !

G5 Sahel, l’impérialisme français déploie ses ailes sahéliennes en Béarn.

Encore touché par la mort de plusieurs soldats en opération au Mali au mois de novembre dont la moitié résidait en Béarn, nous devons recevoir E.Macron qui y convoque ses vassaux africains avec un petit air d’ « au temps béni des colonies » en toile de fond. Cette réunion découle des délires impérialistes français, l’Etat Francais est présent au Mali depuis 2012 pour protéger ses multinationales (TOTAL, à cheval sur le Nord Mali et la Mauritanie, AREVA tout proche chez le Niger voisin) et pour permettre l’extraction de l’or du Sud du pays, le Mali étant le troisième producteur Africain. L’Etat français qui envoie ses soldats à la mort quand il n’est pas accusé de tuer par erreur des innocents par leur intermédiaire (enfant qui rassemblait des ânes tué après un passage d’hélicoptère le 30 novembre 20161) ou des soldats maliens alliés retenus en otage (soupçons de bavure là encore en octobre 20172) a trouvé de bon goût d’imposer à la population béarnaise un sommet dénommé G5 Sahel en sa capitale paloise ce lundi 13 janvier. Seront présents E.Macron pour la France, qui jusqu’à preuve du contraire n’est pas membre du G5 Sahel dont le siège social est en Mauritanie pas à Pau, ainsi que les présidents des 5 Etats du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad qui rappliqueront au garde-à-vous face à l’Empereur qui supervise l’opération Barkhane en vigueur depuis 2014. Pour la France, l’objectif est d’intensifier l’action militaire au Sahel tout en demandant aux pays africains de fournir la chaire humaine pour y parvenir et ainsi préserver au maximum les soldats français.

Les populations sahéliennes et occitanes doivent faire front pour montrer leur hostilité à l’ingérence française dans ces Etats déjà touchés par un fort appauvrissement contradictoire avec la richesse de leur sol.

De son côté, l’Etat Français dépense sans compter pour une guerre qui a débuté en 2012 et qui n’a toujours pas permis d’effacer la menace djihadiste. Il faut dire, comme le relèvent différents analystes, que les groupuscules islamistes armés sont bien fournis en soldats depuis la guerre en Lybie de Sarkozy ! Plutôt que de gaspiller l’argent dans ces guerres stériles, la France ferait mieux de fournir une aide financière efficiente à l’Afrique ou bien de sauver son propre service public avant qu’il n’explose.

A noter que le séjour du président français se prolongera mardi pour parler « transition écologique », avec la présentation du bus à hydrogène dont nous étions les premiers à faire émerger qu’il ne faisait aucune place à la langue historique des béarnaises et des béarnais.

LE FPRO dénonce :

  • Le fait que l’Etat Français use de ses capacités militaires pour détrousser l’Afrique des ressources qu’il lui reste.
  • Le fait que l’Etat Français continue à entraîner les occitanes et les occitans dans les nombreux conflits qu’elle rejoint ou qu’elle génère elle-même.
  • Le fait que les élus béarnais acceptent décemment de recevoir cette farce de « coopération » franco-sahélienne laissant penser que nous soutenons cette guerre impérialiste.

Ne les laissons plus piller l’Afrique, ne les laissons plus nous embarquer dans leurs atrocités.

FPRO

Front Popular per la Republica Occitana

1https://www.jeuneafrique.com/392503/politique/bavure-mali-responsabilite-de-larmee-francaise-mort-dun-enfant-se-confirme/

2https://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/07/soupcon-de-bavure-de-l-armee-francaise-au-mali_5211279_3212.html

Version oc :

G5 Sahel, l’imperialisme francés que desplega las alas en Bearn.

Enqüèra tocat per la mòrt de mantuns sordats en operacion au Malí au mes de noveme dab ua mieitat qui demoravan en Bearn, que devem recéber E.Macron qui i convòca los vassaus africans dab un airòt deu« temps béni des colonies » en hons. Aquera amassada que resulta deus deliris imperialistas francés, la França qu’ei presenta au Malí despuish 2012 entà protegí’s las multinacionaus (TOTAL entre lo Nòrd Mali e la Mauritania, AREVA ençò deu pròche Niger) e per perméter de perseguir l’extraccion d’aur en lo Sud deu País, lo Malí estant lo 3au productor african. L’Estat francés qui envia sordats a la mòrt quan n’ei pas accusada de tuar per error innocents (un mainat qui s’anava amassar lo tropèth d’asos trobat mòrt arron un passatge d’elicoptèr lo 30 de noveme 20161) o sordats malians tuats au parat d’ua ataca francesa sus un camp djihadista (sospieits ací tanben en octobre 20172) que trobè de bon gost d’impausar a la populacion un som aperat G5 Sahel en la soa capitala paulina aqueth diluns, lo 13 de genèr. Que seràn presents E.Macron per la França, qui dinc adara n’ei pas membre deu G5 Sahel qui tien lo sieti en Mauritania e pas a Pau, atau com los presidents deus 5 Estats de la region : Mauritania, Malí, Burkina Fasò, Niger e Tchad qui arriberàn a l’estança davant l’Emperador qui supervisa l’operacion Barkhane activa de 2014 enlà. Entà França, lo prètzhèit qu’ei d’intensificar l’accion militara au Sahel tot en demandant aus país africans de hornir la carn umana entà s’ac virar de plan e atau preservar au maximum las tropas francesas.

Las populacions sahelianas e occitanas que deven har front entà muishar la loa hasti de l’ingerença francesa en aqueths Estats qui coneishen ua magrèra hòrta e contradictòria dab las riquessas deu lor sòu.

Deu son costat, la França que despen shens comptar per ua guèrra qui comencè en 2012 e qui n’a tostemps pas permetut d’esfaçar la miaça djihadista. Que cau díser, coma ac disen quauques analistas, que los gropuscules islamistas armats son hornits de plan en combatants despuish la guèrra en Libia de Sarkozy ! Meilèu que de gastar la moneda en guèrras esterilas, la França que haré miélher de hornir ua ajuda financèra eficienta en Africa o de sauvà’s lo son servici public abans que pète, per exemple.

De notar que lo sejornet deu president francés e’s perlonguerà dimars entà parlar « transicion ecologica », dab la presentacion deu bus a idrogèn en loquau èram los purmèrs a díser que non hasèva pas nada plaça a la lenga istorica de las bearnesas e deus bearnés.

Lo FPRO que denóncia :

– lo hèit que la França emplegue las soas capacitats militaras entà vueitar l’Afrioca de las soas riquesssas.

– lo hèit que la França contunhe a entrainar las occitanas e los occitans en conflictes armats que junta o que genèra era-medisha.

– lo hèit que los elejuts bearnés accepten de recéber aquera farcejada de « cooperacion » franco-saheliana  deishant pensar que sostenem aquera guèrra imperialista.

Ne’us deishem pas mei panar l’Africa, ne’us deishem pas mei embarcà’ns en aqueras atrocitats. En Africa lo poder aus africans, en Occitania lo poder aus occitans.

FPRO

Front Popular per la Republica Occitana

1https://www.jeuneafrique.com/392503/politique/bavure-mali-responsabilite-de-larmee-francaise-mort-dun-enfant-se-confirme/

2https://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/11/07/soupcon-de-bavure-de-l-armee-francaise-au-mali_5211279_3212.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *